UNE AVENTURE MAGIQUE – 4

Nous rîmes un bon coup lorsque Jeff se mit à décrire cette femme androgyne.

- Tu as vraiment un rire contagieux et un merveilleux sourire, me dit-il en joignant la plante de ses pieds aux miens. Je suis content que tu aies accepté de venir prendre un verre ici, après tout je pourrais être un dangereux pervers sexuel qui ne veut qu’abuser de ton corps!

Cette pensée me fît un petit pincement au coeur. Je n’avais plus aucun doute sur ses bonnes intentions, mais qu’il veuille abuser de mon corps, j’espérais que ça soit possible. Il était à la fois si fort, si imposant mais en contre-partie si tendre, si attachant, si… sexuellement attirant. Est-ce qu’il savait le pouvoir qu’il exerçait sur les femmes, sur moi du moins? Il semblait si sûr de lui, comment ne pas le suivre dans ses idées? Comment ne pas tomber sous le charme?

- Qu’est-ce qui te permet de croire que ce n’est pas ce que je cherche, lui répondis-je avec humour.

- Tu es si jeune, si belle, si fraîche! À côté de toi je suis une personne âgée en pleine décrépitude, répondit-il avec un sourire sarcastique.

- Tu es très attirant, tu ne fais vraiment pas tes 40 ans!

- Qui t’a dit que j’avais 40 ans? J’ai 44 ans ma belle! Merci tout de même, je le prends comme un compliment. Je crois que c’en est un, non?

Pour toute réponse, je lui souris. J’aimais qu’il m’appelle « ma belle », j’aurais souhaité qu’il me le sussure 100 fois à l’oreille. L’un de ses pieds caressait maintenant ma cheville machinalement. Le silence se fît, le CD était fini et sa jambe se dépliait maintenant pour remonter le long de ma jambe, de la cheville au genou. Il dégageait beaucoup de chaleur, ou était-ce moi qui était froide? La chaleur du foyer commençait à se répandre dans l’appartement et tous les éléments étaient réunis pour me donner envie de me laisser aller à ces douces avances.

Comme j’étais adossée à l’accoudoir du canapé et lui de même, nous étions face à face et nous nous touchions par les pieds. J’entrouvis légèrement les jambes et les détendît pour lui permettre de prolonger sa trajectoire jusqu’à ma cuisse. Nos jambes étaient un peu entremêlées et à ce moment, un deuxième CD de musique commençat. Des notes de blues, chaud et sensuel, entreprirent de meubler le silence.

- Tu avais tout prévu, dis?

- (Rire) Pas du tout, mais le timing est pas mal, non?, fit-il avec un de ses clin d’oeil dévastateur.

Ses yeux étaient brillants et la lumière des bougies d’ambiance éclairaient son regard. Son pied parcourait maintenant ma jambe jusqu’au genou, puis en dessous de ma cuisse jusqu’à la naissance de mes fesses. Depuis que j’avais entrouvert mes cuisses, il pouvait aperçevoir une partie de ma chatte nue, habillée seulement d’un mince filet poilu au centre sous mes bas de nylon translucides. Ce premier contact de son pied avec l’intérieur de ma cuisse fit monter en moi une chaleur et un désir indescriptible.

À chacun de ses aller-retours, il dirigeait son pied toujours plus à l’intérieur de mes cuisses et au bout d’un moment, son pied me narguait franchement en tournant autour de ma chatte, passant de la cuisse droite à la gauche, puis redescendant le long de ma jambe. Je devinais qu’un flot incroyablement abondant devait me couler entre les jambes à sentir la chaleur intense qui s’y était installée. Il cessât son petit jeu et se redressât pour prendre ma cheville de sa main. Il se penchât vers moi, à genoux entre mes jambes.

J’étais toute petite, calée dans son canapé sans fond, les jambes ouvertes et lui au-dessus de moi, son immense carrure me dominant totalement.

- Tu es si jeune, si fraîche et si désirable!

- Prends moi, Jeff, j’en ai tellement envie!

Je lui souris et calai ma tête dans le coussin derrière moi. Jeff se penchât pour poser sa bouche dans mon cou et ce contact me fît frémir. Il était d’une douceur inversement proportionnelle à son impressionnante stature. Une main me caressait doucement les cheveux et la nuque et l’autre me caressait l’épaule, s’aventurant un peu à l’intérieur de mon chandail pour toucher la peau de mon épaule et de mon dos du bout de ses doigts.

Je sentis mes seins se gonfler et un courant me traverser la colonne lorsqu’il posa ses grosses lèvres chaudes sur les miennes. J’entrouvris mes lèvres et le titilla de ma langue, l’invitant à entrer, ce qu’il ne fit pas tout de suite. J’aurais juré qu’il faisait tout pour me faire languir, m’émoustiller au maximum et contrôler totalement le moment présent, ce qui décuplait mon désir. Le bout de sa langue parcourait mes lèvres, les frôlant seulement, puis entrait un peu dans ma bouche, chatouillant la mienne.

Ce contact si sensuel était une première pour moi. Mes mains caressaient son dos, son cou, ses cheveux, puis descendaient masser ses fesses. Je sentais sous sa chemise ses muscles, et ses fesses rondes bien dures. Tout son corps était brûlant, comme s’il me communiquait sa chaleur. Je sentais maintenant une pression sur ma cuisse, que je devinais être son sexe qui prenait de l’ampleur, ce qui augmenta encore la chaleur de ma chatte.

Sa langue s’accélérait un peu et sa bouche exerçait une douce pression sur la mienne. Je ne savais plus comment réagir, déjà je ne m’appartenait plus. Je n’étais qu’une boule de désir ardente, contrairement à lui qui semblait ralentir le rythme et déguster chaque moment.

Sa main glissait maintenant de mon épaule à ma main, puis à ma taille, mon ventre, entre mes seins, mon menton… Mes seins étaient si gonflés à ce moment que je me sentais à l\’étroit dans mes vêtements. Il les contournait adroitement, faisant rouler ses doigts tout autour.

Il semblait prendre plaisir à me faire souffrir d’envie. Il se rapprochât encore plus près de moi et je sentais une énorme forme très dure qui faisait une pression directement sur ma chatte. Son sexe devait être très gros, et je le sentais bien défini à travers ses pantalons.

Il reculât et, tout en me regardant dans les yeux, la bouche un peu ouverte, son autre main vint rejoindre la première pour me caresser les épaules, la taille et les cuisses. Il avait un petit air coquin, comme s’il devinait mon impatience.
(à suivre)



Laisser un commentaire

sexybeurettes |
rencontrescam |
kingdom4babes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STEVEN ESCORT BOY
| QG-sexe
| moments X