UNE AVENTURE MAGIQUE – 6

En prenant mes seins à pleines mains, il entrât le bout de son gland dans mon vagin. Il n’y entrait que son gland, un peu maladroitement et avec équilibre. Avec une main, il prît ensuite son sexe et le promenât de haut en bas dans ma chatte gluante en s’attardant parfois sur mon clitoris.

Je n’en pouvais plus, j’avais l’impression d’être un volcan et qu’une coulée de lave se frayait un chemin sur mes cuisses. Il prit ma taille de ses mains et me soulevât un peu, ce qui fît entrer son sexe à moitié en moi. Cela fît instantanément durcir mes seins et m’arrachât un long gémissement.

Comme il était chaud, comme c’était gros et doux! Il entrât complètement en moi avec douceur et jamais je m’étais sentie aussi pleine. Nous nous regardâmes un instant, les yeux mi-clos, drogués par tant de désir et de plaisir. Il entreprît alors très lentement un va-et-vient et un frisson me parcourût tout le corps comme un courant électrique. Je sentis le même courant passer en lui alors qu’il fermait les yeux.

Chaque mouvement faisait encore augmenter le voltage de ce courant dans ma colonne et, lorsque je me redressai un peu pour voir son gros membre glisser en moi, je devins molle comme une pâte et me laissai retomber derrière sur les coussins, prise d’un orgasme incroyable. Jeff accéléra le rythme, et son visage trahissait son excitation qui montait depuis que j’avais joui.

Il avait maintenant les yeux fermés, la bouche entrouverte et sa respiration se faisait bruyante et rapide. Je mis un coussin derrière moi et je voyais maintenant son sexe immense entrer complètement en moi et en ressortir avec chaque fois une bonne quantité de liquide, que je devinais être le fruit de mon orgasme. Cette vision m’excitait terriblement, et je sentais à présent tout l’intérieur de mon vagin qui bourdonnait.

À l’entrée, des pincements saccadés, à la limite de la douleur, survenaient à intervalle irréguliers mais de plus en plus rapprochés, puis j’eus un autre orgasme encore plus fort que le premier. Je gémissais et me tortillais de plaisir pendant que mon orgasme s’effaçait lentement. Je levai mes yeux vers Jeff, qui était défiguré de plaisir et allait sûrement éjaculer d’une seconde à l’autre.

Quelques secondes plus tard, il sortit son sexe et le tint au-dessus de moi en se masturbant à deux mains. Un long flot de sperme chaud giclât jusqu’entre mes seins. Jeff avait la tête renversée et râlait son plaisir alors que son pénis s’affaissait sur mon ventre innondé. Nous nous regardions dans les yeux en souriant et il vint poser sa tête sur mon épaule.

- C’était franchement sublime! Tu sais que je n’ai jamais eu d’orgasme vaginal de ma vie?

- Tu es toute jeune, ma belle… si fraîche, si ferme, si chaude… Je suis flatté d’être le premier à te faire goûter à ce plaisir, c’est plutôt un honneur pour un homme!

Son index répandait la coulée de sperme pour faire comme un petit lac dans mon nombril. Sa main descendit vers ma chatte et c’est avec délice qu’il chatouillait mon clitoris jusque là un peu négligé. Encouragé par mes soupirs, il se levât et se mit à genoux à côté du canapé. Il tira mes jambes vers lui et les écartât de chaque côté de son visage. Il s’amusait à souffler à l’intérieur de mes cuisses et sur ma chatte, puis rapprocha sa tête et le bout de sa langue allât écarter mes grandes lèvres, ce qui fit couler sur sa langue le liquide chaud qu’elles contenaient.

Il remontait jusqu’à mon clitoris et donnait de petits coups de langue juste en dessous pour le faire sursauter. Plus doucement ensuite, il faisait tourner sa langue autour de mon clitoris. Ses deux mains vinrent écarter mes grandes lèvres et mon petit bouton de plaisir s’offrait entièrement à lui. Sa grosse bouche contenait tout le haut de ma chatte et sa langue bougeait dans tous les sens sur et autour de mon clitoris enflâmmé.

Des petites convulsions marquaient la transition à une phase plus élevée de plaisir jusqu’à ce que tous mes muscles se crispent et que je sente mon coeur battre entièrement dans mon clitoris. Une vague de chaleur intense montât dans mon ventre et la sensation était telle que si un liquide chaud coulait dans chaque veine de mon corps. Au sommet de cette jouissance, un cri rauque sortit de mes lèvres comme s’il s’agissait d’une autre personne que moi.

Jeff se relevât car son sexe bien dur et bien droit en redemandait. Il prit mes mains, me soulevât et m’emboîta à lui en me glissant sur son sexe qui entrât en moi profondément. Bien vulnérable dans cette position et béate de plaisir, il pouvait faire de moi ce qu’il voulait à ce moment précis. Nous fîmes quelques pas dans cette position et il me déposât sur le bord de son lit. Il se retirât de moi et je me tournai pour qu’il me prenne par derrière.

Il entrât son pénis à moitié avec un peu de résistance, car cette position était plus serrée. Il ressortait, puis entrait toujours plus profondément. Au bout d’un instant, je sentais ses testicules se cogner contre mes fesses. Il tenait mes hanches très fort et lorsque je le sentis prêt à jouir, je me tournai pour engloutir de ma bouche son gland et entreprît de le masturber dans le même rythme qu’il m’avait pénétrée plus tôt. Son sperme emplit ma bouche et même plus, car je le sentais couler sur mon menton. Il avait un goût sucré un peu piquant, et je fis glisser ma bouche avec succion jusqu’au bout de son gland pour en prendre le plus possible.

Après avoir joui de toutes nos forces tous les deux, nous étions maintenants béats et nous regardions bêtement. Son visage tout près du mien me murmurait « ma belle, ma très belle Laura… »………

Ceci est mon premier récit à vie, toutes catégories confondues. J’ai eu un plaisir immense à l’écrire, et dût même me soulager à quelques reprises pour faire baisser la tension car j’ai vécu en pensées chaque phrase au moment où je l’écrivais. Faire l’amour avec un noir bien membré est pour moi un fantasme, de même que d’être séduite par un homme dans la quarantaine.

Mon personnage, Jeff, regroupant toutes ces caractéristique, a fait monter en moi beaucoup de désir et j’espère avoir pu vous les communiquer. Bien que ce texte ait de prime abord été écrit pour mon plaisir personnel, j’apprécierais grandement les critiques constructives afin d’affiner ma plume pour d’autres textes que je ne manquerai pas d’écrire.



Laisser un commentaire

sexybeurettes |
rencontrescam |
kingdom4babes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | STEVEN ESCORT BOY
| QG-sexe
| moments X